CDP49
Accueil > Actualités > L’accompagnement ne connaît pas le confinement

L’accompagnement ne connaît pas le confinement

Posté le mercredi 29 avril 2020 par CHIFFOLEAU Agnès

Pour les porteurs d’activité arrivés en mars, tout juste avant l’annonce du confinement, il n’était pas question, pour CDP49, de laisser leurs projets à l’arrêt, mais bien de les faire avancer. Grâce à Jitsi, Isabelle Bailleul-Nithart et Isabelle Petiteau ont pu maintenir leur parcours de formation, à distance à raison d’une session de 2 h par semaine, le lundi matin.

"L’objectif est de cultiver le lien avec les nouveaux venus et de renforcer le sentiment d’appartenance à CDP49, explique Isabelle Bailleul-Nithart. La volonté est aussi de continuer à faire grandir leurs projets, en leur apprenant à se présenter, grâce à l’atelier pitch, et à leur donner les outils pour positionner et distinguer leur offre sur le marché."

Si le confinement ne permet pas aux nouveaux entrepreneurs de mettre en pratique sur le terrain les acquis de leur parcours formation, l’expérience vécue de formation à distance s’est globalement révélée très profitable pour les nouveaux entrepreneurs coopérateurs concernés. À savoir : la Choletaise Magali Macé, secrétaire indépendante, le Saumurois Jérôme Hauttement, consultant en évolution professionnelle et l’Angevin Stéphane Richard, préparateur mental. Roselyne Morice, animatrice des ateliers philosophiques pour enfants et Anita Foulonneau, entrepreneure salariée en famille aux côtés d’Étienne Foulonneau, entrepreneur associé de la première heure.

Magali Macé a vu dans cette expérience l’intérêt de "rester dans une dynamique", précieuse en cette période de confinement. Pour Jérôme Hauttement, le fait de séquencer la formation, habituellement prévue sur une journée, a permis de pouvoir, à chaque séance, faire un focus sur un point spécifique et distiller ainsi l’apprentissage. C’est aussi l’avis de Stéphane Richard, favorable à l’idée d’une mixité entre formation à distance et formation en présentiel.

Étonnamment, ce mode de formation à distance permet une autre proximité avec et entre les entrepreneurs, constatent Isabelle Bailleul-Nithart et Isabelle Petiteau. Il pourrait survivre au confinement et voir l’accompagnement de CDP49 évoluer vers la multimodalité.
Durant cette crise inédite, Jitsi a fait la démonstration probante de son efficacité au sein de CDP49. "Au-delà de la formation, conclut Isabelle Petiteau, il pourrait devenir un nouveau lien pour fédérer la communauté CDP49".


 
 
CDP49 - Coopérative d’activités et d’Emploi du Maine et Loire - 458 bis rue St Léonard - 49000 Angers - 02 41 34 94 02