CDP49
Accueil > Actualités > Coop jeunesse de services, c'est déjà la fin !

Coop jeunesse de services, c'est déjà la fin !

Posté le jeudi 4 septembre 2014 par VIAU Pascal

Un bilan très positif

Les jeunes de la Coopérative jeunesse de services de Trélazé dressent un bilan très positif de l’expérience qu’ils ont vécue au cours de l’été, tant du point de vue professionnel, que relationnel.

Créer une coopérative de services, trouver des clients, réaliser toutes sortes de missions allant du lavage de voitures à l’entretien de jardins en passant par la peinture de bâtiment : le défi était de taille. Les quinze jeunes de la Coopérative jeunesse de services de Trélazé l’ont relevé haut la main. Inaugurée le 10 juillet en présence des différents partenaires*, elle a pris fin le 29 août. La cérémonie de clôture est prévue samedi 6 septembre.

2014-07-30_CERPLes clients sont satisfaits

« Nous sommes contents d’avoir trouvé autant de clients  », se félicite Suanita. 21 au total, dont une majorité de particuliers. Ces travaux ont représenté une vingtaine d’heures facturées par jeune et un chiffre d’affaires de près de 4000 €.

« Ce résultat est d’autant plus satisfaisant que ce sont les jeunes eux-mêmes qui ont trouvé les clients en distribuant des tracts et en en parlant autour d’eux », souligne Laure, en formation DEJEPS ** au CNAM-IFORIS à Angers et en alternance au sein de Léo Lagrange à Trélazé. Avec Djibril, étudiant en gestion employé par Coup de Pouce 49 pour suivre ce projet, ils ont accompagné le groupe et fait en sorte de maintenir la dynamique.

A la découverte du fonctionnement des entreprises

« Dès le début, on nous avait prévenus que l’on ne gagnerait sans doute pas beaucoup d’argent avec ce projet, reconnaît Célia, en deuxième année de BTS économique et social. Ce n’était pas l’objectif principal. »

« La CJS nous a permis de découvrir le fonctionnement d’une entreprise, et plus particulièrement celui d’une coopérative, indique Alicia, en première S. Nous étions organisés en trois groupes : marketing, ressources humaines et finances. Nous nous réunissions tous les mercredis matins en assemblée générale pour faire le point. »

« Ces temps d’échange ont appris aux jeunes à argumenter leur point de vue  », souligne Laure. « La CJS a renforcé ma confiance en moi », constate Célia. Même chose pour Suanita et Coline, qui n’étaient pas très à l’aise au départ pour répondre au téléphone. « Grâce à la CJS, nous avons rencontré des gens avec lesquels on n’aurait pas eu l’occasion de parler autrement », ajoute Alicia.

Excepté une semaine un peu tendue à cause du manque de main-d’œuvre, tout s’est bien passé. Il suffit d’aller faire un tour sur la page Facebook de la CJS pour voir la bonne ambiance au sein du groupe et les travaux réalisés pendant ces deux mois.

Pour la suite, chaque jeune aura un rendez-vous avec la mission locale pour valoriser ce« job d’été »pas comme les autres.

Inteview réalisée par Anne Rocher, journaliste

Salariée-associée de Cdp49

* La Ville de Trélazé, Léo Lagrange, Coup de Pouce 49, La Caisse des Dépôts, Le Crédit Mutuel d’Anjou, le Conseil général du Maine-et-Loire et la Région des Pays de la Loire.

** Diplôme d’état de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport


 
 
CDP49 - Coopérative d’activités et d’Emploi du Maine et Loire - 458 bis rue St Léonard - 49000 Angers - 02 41 34 94 02